La Bretagne Sud : les vacances en grand !

Sauvage, magnifique, pittoresque, extraordinaire... il n'y a pas assez de mot pour qualifier les paysages ici

Grandiose, contrastée, monumentale, épatante… On ne manque pas de superlatifs pour qualifier la Bretagne Sud. Et si vous veniez voir par vous-même ?

Retrouvez vos instincts sauvages

S’il ne fallait choisir qu’un adjectif, ce serait celui-ci : Sauvage. Balayée par les vents, sculptée par les vagues, la côte Bretonne n’a connu aucun répit ! Inutile de vouloir dompter les vagues pour se baigner, on préfère ici la promenade le long des falaises et des sentiers côtiers. Depuis le Château Turpault, jusqu’à la Pointe du Percho, vous pourrez admirer une multitude de grottes, de criques, d’arches et de récifs qui rendent ce lieu unique. La nature a bien fait de se déchaîner… On aime se sentir tout petit devant la grandeur des éléments !

On joue les explorateurs dans le Golfe du Morbihan

Paraît-il que le Golfe du Morbihan aurait été créé par les larmes des fées chassées de la forêt de Brocéliande et que leurs couronnes se seraient transformées en îles… A voir la beauté du site, l’explication nous semble tout à fait plausible ! On découvre Vannes la médiévale, on explore les bocages et les forêts en quête de vieilles chapelles et de châteaux et on randonne de la Presqu’île de Rhuys aux Landes de Lanvaux. Alors, vous nous croyez maintenant ?

Belle, Belle, Belle, Belle-Ile-en mer

Au large du Golfe du Morbihan, il y a Belle-Ile-en-Mer. Peinte par Monet, chantée par Voulzy, ce joyau insulaire vit au rythme de l’océan et des petits bateaux qui la relient au continent. Et si on en profitait pour faire le tour de l’île à pied ou à vélo ? On se laisse charmer par les maisons traditionnelles du port de Sauzon, on file jusqu’à la pointe des Poulains pour rendre hommage à la grande tragédienne Sarah Bernhardt et on assiste au grand spectacle de la nature. L’écume fouette par gros temps les aiguilles de Port Coton et les rouleaux font le bonheur des surfeurs et des body-boarders sur la plage des Donnant ! Avant de prendre le bateau pour revenir, pensez à pousser la porte de la Belle-Iloise… Les sardines trouveront bien une petite place au fond de votre sac !

D'autres articles